Pages

Les Russes et les Chinois sur tous les fronts de la guerre informatique.



Il y a quelques années Bloomberg jetait en pâture les portes dérobées utilisées par les Chinois sans trop avancer de preuves. Bloomberg persiste et signe en donnant bien plus de précisions et de témoignages d''experts. La Chine aurait donc implémenter des backdoors sur les serveurs de SuperMicro mais cela devient encore plus grave lorsque ces portes dérobées sont détectées sur les cartes mère des portables Lenovo et que cela concerne l'armée américaine ou le Pentagone... 

Les Russes ne semblent pas à la traine non plus. Après les intrusions/attaques menées contre les USA avec le programme SolarWind depuis des années, les experts en cybersécurité viennent de divulguer le mème type d'attaque contre la France. Ils ont utilisé le logiciel de gestion informatique français Centreon pour s’attaquer à de nombreuses institutions, sans parlers des autres sociétés....Ces logiciels de supervision informatique sont devenus les armes de prédilection des pirates étatiques...Tout comme aux USA, cette invasion dure de puis des années... Globalement, l'ampleur des ces intrusions ne vient juste d’être publiée dans un bulletin de l'Ansii, l'Agence de sécurité informatique française.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire