Pages

FSLabs a intégré un cheval de Troie pour pister les pirates de son extension Airbus A320 pour le célèbre simulateur de vol de Microsoft


FSLabs a intégré un cheval de Troie pour pister les pirates de son extension Airbus A320 pour le célèbre simulateur de vol de Microsoft, Flight Simulator

Lors d'une utilisation frauduleuse, un programme test.exe est exécuté. Il récupère des informations via le navigateur Chrome pour éventuellement poursuivre les pirates en justice... 

Le but était de voler le mot de passe des pirates qui se rendaient sur un site ou tout un trafic s’opère au niveau de Flight Simulator... 

Les utilisateurs ont fini par trouver le fameux cheval de Troie. La colère des utilisateurs normaux a été terrible. FSLabs propose même de les rembourser mais a du mal à comprendre... Il pense n'avoir rien fait de mal avec son cheval de Troie... Très mauvais pour les affaires tout cela.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire